spinner

Nouvelle formation sur la conception de maisons intelligentes

Allumer le chauffage, via une application, sur le chemin du retour à la maison, contrôler l’éclairage pour réaliser des économies d’énergies ou activer son système d’alarme depuis la plage : ce ne sont que quelques-unes des fonctionnalités d’un dit « Smart Home ». Mais, selon Jorge De Oliveira, CEO de Smart Cube, le concept du « Smart Home » va beaucoup plus loin : « Ce n’est pas en appuyant sur un bouton pour monter ou descendre un volet, que l’on peut considérer la maison comme « smart ». C’est plutôt si, lors de fortes chaleurs en été, les volets se baissent automatiquement pour assombrir la maison. Ou si, en cas d’intrusion dans la maison, les lumières extérieures et intérieures commencent à clignoter ». Une maison intelligente et connectée ne se démarque donc pas seulement d’une maison conventionnelle par plus de confort, plus d’efficience énergétique et plus de sécurité, mais elle se caractérise aussi par une intervention très réduite de ses habitants ou utilisateurs. « En principe, tous les composants techniques du bâtiment peuvent être automatisés », rajoute Jorge De Oliveira. La mise en réseau intelligente de tous les systèmes d’un bâtiment reflète l’évolution technologique, mais aussi l’évolution de la réalité sur les chantiers. De manière générale, on constate de plus en plus d’interfaces entre les domaines de la technique du bâtiment : l'électrotechnique, l'électronique de l'information et de la communication, et les installations de chauffage, de ventilations et sanitaires. Même si Jorge De Oliveira souligne qu’« à ce jour, il n’existe pas de technologie permettant de couvrir tous les besoins d’un bâtiment avec un seul système ». Pendant la formation « Concevoir un Smart Home », qui s’étend sur trois matinées, les participants comprendront comment mettre en place un système automatisé avec des capteurs et actionneurs qui échangent des données via un support de transmission et un langage de communication commun. Par capteurs, on comprend entre autres des capteurs de température, des détecteurs de présence ou de mouvement ou des capteurs de CO2. C’est de cette manière, en intégrant un maximum de composants techniques qui utilisent le même protocole standard et les composants techniques restants via des interfaces, que l’on peut éviter des solutions isolées et que le bâtiment peut fonctionner intelligemment dans son ensemble. Le formateur expliquera aussi les différents protocoles de communication, comme le IP Protocol, le BacNet, le Dali, … et le plus grand standard mondial d’automatisation des bâtiments, le KNX et son utilisation. La formation s’adresse aux chefs d’entreprise et cadres dirigeants ainsi qu’à tout artisan concerné par le domaine du génie technique du bâtiment, impliqués dans la planification et dans l’installation des systèmes techniques dans des immeubles d’habitations neufs ou rénovés, administratifs et commerciaux. A l’issue de la formation, les participants pourront donc analyser la faisabilité de recourir à un Smart Home et comprendre les principaux composants techniques à y intégrer. Ils seront également capables de fournir un conseil avisé au client et de présenter une offre adaptée aux besoins de clients – aussi à travers la programmation du système. L’objectif étant de démocratiser le recours aux Smart Home, aussi dans les projets résidentiels, et de fournir des services réellement « intelligents » avec une centralisation de la commande de tous les systèmes techniques, une interface conviviale et une intervention très réduite de l’utilisateur. La formation “Concevoir un Smart Home” comprend 3 matinées. La formation en langue française aura lieu le 31 janvier et le 1er et 7 février 2022 et la formation en langue luxembourgeoise/allemande aura lieu les 9, 10 et 11 mars 2022. Vous avez encore des questions ? Alors contactez-nous ! {contact formation-continue}

Inscriptions ouvertes pour le Job Shadow Day 2022 !

Tu as au moins 16 ans et tu veux découvrir le monde l’entreprise en accompagnant un(e) dirigeant(e) dans son quotidien et ses responsabilités ? Pendant le Job Shadow Day, du 28 mars au 1er avril 2022, les élèves intéressés ont l’occasion de participer activement à une journée de travail et peuvent ainsi recueillir des impressions importantes sur la vie professionnelle notamment les responsabilités qu’impliquent certaines professions. Si cela te tente, inscris-toi sur https://jonk-entrepreneuren.lu/fr/event/job-shadow-day-2022/ puis envoie ton dossier de candidature avec curriculum vitae, lettres de motivation et de recommandation à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour le 1er février au plus tard. Le Job Shadow Day est une initiative proposée par la FEDIL et par l’asbl Jonk Entrepreneuren Luxembourg (JEL) avec la participation de la Chambre des Métiers, de la Chambre de Commerce et du ministère de l’Éducation nationale de l’Enfance et de la Jeunesse. Plus d’infos sur www.jonk-entrepreneuren.lu et auprès de Madame Laurene Kroon (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.; tél. 26 11 01-21) et de Madame Claudia Da Silva (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.; tél. 26 11 01-22).

Glückwunsch an alle Jungunternehmerinnen!

Besonders stolz überreichte die JEL (Jonk Entrepreneuren Luxembourg) dieses Jahr die Preise an die Finalisten der „Mini-Entreprises“, schließlich handelte es sich um die 20. Auflage der Preisverleihung. Passend dazu traten genau 20 Teams gegeneinander an, die sich während des Schuljahrs 2020-2021 gegen 101 Mini-Unternehmen durchsetzten.

"Perspektiv Handwierk" @ Schools

All Dag notzen a benotze mir Produiten a Servicer, déi vun Handwierksbetriber hiergestallt oder ugebuede ginn. Sief et de Croissant moies beim Kaffi, de Brëll dee mir op der Nues hunn, d'Frisur, d’Haus an deem mir wunnen, de Vëlo, den Auto de Bus, déi eis als Fortbeweegungsmëttel ënnerstëtzen.

Découvrez la passion pour l'Artisanat pendant la semaine thématique « Hallo Handwierk » !

Les élèves du cycle 4.1 prendront leur envol lors de la semaine thématique « Hallo Handwierk » ! Les enfants y apprendront tout sur les métiers de couvreur, de charpentier et de ferblantier-zingueur. Des activités et des idées pédagogiques autour des métiers de la toiture sont intégrées dans les cours dans une semaine scolaire classique, qu'il s'agisse des cours de langues (allemand, français), de sciences, de mathématiques, d’histoire ou de dessin.

Crée ton futur : Deviens parqueteur !

Tu es doué en mathématiques et tu as le sens de l'esthétique ? En tant que parqueteur, tu peux embellir n'importe quelle pièce et, en fin de journée, c’est avec fierté que tu jettes un regard sur ton œuvre accomplie !

Crée ton futur : Deviens Instructeur de la conduite automobile !

Tu adores conduire et tu veux partager ta passion? En tant qu’instructeur de la conduite automobile, tu apprends à tes élèves à bien conduire une voiture

Interview mit Anika Raskopp

Anika Raskopp ist 30 Jahre jung und Frisörmeisterin. Sie leitet seit November einen Salon mit 2 Angestellten und sprüht vor Begeisterung für ihren Beruf. Perspektiv Handwierk hat sie in ihrem Betrieb in Roodt/Syre besucht.

Handsup

Lors de son lancement en 2015, le programme Hands Up visait à montrer l’Artisanat sous un angle nouveau, en faisant valoir tous les atouts du secteur, permettant ainsi d’en refléter une image plus positive, notamment auprès des jeunes et de leurs parents.

Ces dernières années, Hands Up a su donner un coup de projecteur sur la passion déployée par les artisans pour faire vivre leur métier et développer leurs activités. Forte de ce travail sur l’image de l’Artisanat, la Chambre des Métiers a souhaité élargir le champ d’action de Hands Up à tous les niveaux de formation. Auparavant limitée aux adolescents et à l’apprentissage, l’action de Hands Up vise à présent différents publics à travers quatre services aux missions précisément définies.

Découvrez l’Artisanat

 

Vidéos #MakersOfLuxemburg

News

Les métiers de l'apprentissage

People@work