Un parcours cosmopolite : Opérateur d'images, d'audiovisuel et de multimédia

Un parcours cosmopolite : Opérateur d'images, d'audiovisuel et de multimédia

09 août 2016

Cela fait un an que la jeune productrice Catherine Dauphin s'est installée au 1535 à Differdange. «Après mes études de lettres, je me suis intéressée à la production de films et vidéo et j'ai fait une licence de cinéma à la Sorbonne.» La jeune productrice a alors travaillé en tant que freelance à Paris où elle a pu acquérir de l'expérience. Après Paris et Londres, Catherine Dauphin revint à Luxembourg pour fonder sa propre petite entreprise. Elle favorise les courts-métrages et documentaires du secteur culturel. « Les clients semblent souvent surpris en voyant une femme arriver sur le lieu du tournage » explique la jeune femme. Mais étant donné que le matériel s'est allégé au cours des années, Catherine Dauphin
n'a pas besoin d'assistants et peut ainsi travailler seule. Elle compare la réalisation d'un court-métrage à l'écriture d'une histoire. « Je doit tout planifier avant de commercer à filmer et suivre mon chemin de fer ». Après le tournage, elle réalise le montage sur son ordinateur. Dans ce métier, c'est surtout le contact avec les clients qui lui plaît. « Mais il faut être très disciplinée et avoir un caractère indépendant si l'on veut travailler à son compte », relate la passionnée de films.


A lire aussi :