Hands Up for the Best Video

Poursuivre sa formation après le DAP : le Brevet de Maîtrise



La formation du Brevet de Maîtrise est l’exemple de la volonté du secteur artisanal de former ses chefs d’entreprises et ses cadres dirigeants.

Elle confère à son détenteur deux droits: créer une entreprise et former des apprentis. Les contenus de la formation sont conçus de manière à offrir une qualification polyvalente et complète couvrant les domaines suivants: l’organisation et la gestion d’entreprise, la pédagogie appliquée, la technologie et la pratique professionnelles.


La liste complète des métiers est consultable sur le site http://www.cdm.lu/mon-brevet-de-maitrise/fr


Le Brevet de Maîtrise s’adresse principalement aux personnes qui visent à créer leur propre entreprise, former des apprentis ou poursuivre une carrière dans le secteur de l’artisanat.

Pour pouvoir s’inscrire au Brevet de Maîtrise le candidat doit être détenteur d’un des diplômes suivants :

  • Certificat d’Aptitude Technique et Professionnelle (CATP) ou Diplôme d’Aptitude Professionnelle (DAP) ou
  • Diplôme reconnu équivalent.

L’équivalence des diplômes étrangers doit être demandée auprès du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Service Reconnaissance des Diplômes.


Des cours préparatoires au Brevet de Maîtrise sont organisés dans les domaines suivants :

  • Organisation et gestion d’entreprise
  • Pédagogie appliquée
  • Théorie et pratique professionnelles

> Examen final (pratique professionnelle) du Brevet de Maîtrise.

 

 

  • La formation est organisée en modules et dure en principe 3 ans.
  • La durée maximale pour réussir l’ensemble des modules est fixée à 6 ans.
  • Les cours sont en principe organisés les soirs en semaine et les week-ends.
  • Les cours débutent fin septembre et se terminent fin mars de l’année suivante.

 

 

En principe, le candidat est libre de constituer son parcours suivant son propre rythme. Cependant, comme la durée maximale pour passer l’ensemble des modules est fixée à 6 ans, la Chambre des Métiers propose un parcours-type qui permet une progression régulière, tout en préservant une marge de sécurité en cas d’échec(s).


Chaque année, tous les cours d’organisation, de gestion d’entreprise et de pédagogie appliquée sont organisés en langue luxembourgeoise / allemande avec des supports de cours en langue allemande. Les cours sont proposés également en langue française. Cependant, tous les modules ne sont pas nécessairement proposés en langue française tous les ans.

Les cours de théorie professionnelle ne sont pas forcément proposés en deux langues.

Plus d’infos sur http://brevet.cdm.lu


La fréquentation des cours est obligatoire. Les candidats qui ne peuvent pas justifier d’une présence de 80% au moins aux cours auxquels ils se sont inscrits, ne sont pas admis aux examens.

La Chambre des Métiers organise 2 sessions d’examen par année : une session de printemps (du 15 mars au 31 juillet) et une session d’automne (du 1er octobre au 31 décembre).

Le candidat doit avoir une expérience professionnelle d’au moins 1 an dans le métier correspondant pour pouvoir se présenter à l’examen final (pratique professionnelle) du Brevet de Maîtrise.


A réussi l’examen de maîtrise, le candidat qui a obtenu une note suffisante (30 sur 60 points) dans les modules des cours de gestion, du cours de pédagogie appliquée, ainsi que des cours de théorie et pratique professionnelles.

Lorsqu’un module est composé de plusieurs matières, la note de ce module est égale à la somme des notes des matières, divisée par le nombre de matières.

Le candidat qui a obtenu une note inférieure à 20 points dans une ou plusieurs matières d’un module combiné est refusé pour l’ensemble du module en question même si la note finale du module est égale ou supérieure à 30 points.


La période d’inscription débute chaque année le 15 juin et se termine le 15 août.

Plus d'infos sur http://www.cdm.lu/mon-brevet-de-maitrise/fr